QUI SUIS JE ?

AccueilQUI SUIS JE ?

Cécile Delvoye Psychomotricienne La Valette du Var

Diplômée d’état, j’exerce mon activité en libéral en cabinet l’Impérial C, pôle de rééducation dans lequel vous trouverez un ensemble de praticiens paramédicaux (kinésithérapeutes, kinésithérapeute vestibulaire, ostéopathes, psychologue clinicienne, diététicienne, orthophoniste, chiropracteur, hypnothérapeute, infirmière et psychomotricienne.)

Je peux me déplacer éventuellement à domicile sur les communes de La Garde, La Valette du Var, Le Pradet et Toulon.

J’interviens également au sein du CHITS (Centre Hospitalier Intercommunal de Toulon La Seyne). Après avoir exercé au sein d’un UHR (Unité d’Hébergement Renforcé) auprès des personnes âgées atteintes de démences de type Alzheimer, je pratique actuellement au CMP (Centre Médico Psychologique) pour adolescents à la Seyne sur Mer.

Avant ma formation de psychomotricien à l’IFPVPS de La Garde, j’ai travaillé au sein de la Fédération Française de Tennis. Je suis depuis toujours impressionnée par le pouvoir du corps humain. Ayant évoluée pendant des années dans l’univers de sportifs de haut niveau, j’ai pu constater à quel point il est capable de prouesses tant physiques qu’émotionnelles. Il est un moyen fantastique d’expression de soi, de créativité et d’interactions. Il s’avère être un précieux révélateur de notre état interne.

Connaitre son corps, se l’approprier, en tirer toutes les ficelles à profit reste un apprentissage ardu. « Etre bien dans ses baskets », « avoir les pieds sur terre », « se sentir bien dans sa peau » sont autant d’expressions populaires qui mettent en avant cette faculté de dompter son corps et de se sentir en harmonie avec lui.

La pathologie, les événements de vie, la maladie, la vieillesse peuvent le mettre à mal au travers d’un symptôme, d’un trouble ou d’un égarement. En effectuant cette reconversion, j’ai pu me centrer sur la question et être davantage à son écoute. Cette expérience me permet aujourd’hui d’enrichir mes prises en soin en allant chercher chez l’individu ce qui l’anime pour l’amener à un mieux-être.